Français English

CHABLIS 1ER CRU MONTMAINS 2014

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2006   2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   2014   2015   2018   2019  

Cépage

100% Chardonnay.

Histoire

La dernière liste des Premiers Crus a été communiquée en 1986. 79 lieux-dits y sont classés couvrant une superficie d’environ 700 ha. Les viticulteurs chablisiens ont procédé à un regroupement de ces lieux-dits sous des noms de climats pour n’en utiliser que 17. Les vignobles concernés s’étendent de part et d’autre du Serein sur les communes de Chablis, Fontenay, Maligny, Chichée, La Chapelle-Vaupelteigne, Courgis, Fleys et Beines.

Origine

Sur la rive gauche du Serein, blotti entre les Bois des Lys et des Broques de Biques, les 37 hectares du climat Montmains affleurent un coteau à l’altitude peu élevée. Les raisins à l’origine de cette cuvée proviennent d’une parcelle connue pour son profil marneux et d’une autre cultivée sur un sol plus caillouteux.

Vinification et élevage

- pressurage pneumatique long
- débourbage statique par le froid
- démarrage de la fermentation alcoolique en cuves acier inoxydable. Au bout de 3 jours, soutirage d’environ 25 % des jus et entonnage en fûts à grains fins pour poursuite des fermentations alcooliques pour la partie en cuve, fermentation de 10 jours environ sous contrôle des températures (18 à 20°C) pour conserver un maximum de fruit.
- fermentation malolactique à 100 %.
- élevage sur lies pendant 10 mois.

Notes de dégustation

Belle robe or aux reflets verts.
Nez intense très complexe rappelant le chèvrefeuille, la noisette grillée et les agrumes.
L’attaque est ample et dense avec un équilibre parfait entre la rondeur et la fraicheur. Les arômes de fruits à chair jaune et de brioche laissent la place à une finale minérale et gourmande.

Accords mets et vins

Ce vin accompagnera parfaitement des gambas grillées, des Saint-Jacques, du veau ou une pintade rôtie.

Service

14°C

Millésime : 2014

Le millésime 2014 a débuté son cycle après un hiver extrêmement doux permettant à la vigne de débourrer dès les premiers jours d’avril soit 3 semaines plus tôt que l’année 2013. Quelques gelées sont venues perturber la fin du mois d’avril et ont touché plusieurs vignes en bas de coteaux occasionnant une perte sur ces parcelles de 20 à 30%. Les températures fraîches de cette période vont ralentir sensiblement l’avance de la vigne. Début juin, les premières fleurs apparaissent, malgré une avance rapide de la floraison due à des conditions climatiques optimales (chaud et sec). On note une grande hétérogénéité entre parcelle. Les fortes chaleurs du mois de juin provoquent de la coulure à de nombreux endroits, puis le mois de juillet est marqué par des températures extrêmes (de 8.5 à 36.2°C) et de nombreux phénomènes d’échaudages sont contrastés. Le mois d’août est très humide et l’état sanitaire des parcelles est difficile à maîtriser cependant la maturation progresse sûrement et la charge moyenne dans les parcelles permet une concentration en sucre dans les baies très satisfaisante. Les premiers raisons J.Moreau & Fils sont récoltés le 16 septembre et les vendanges s’étalent jusqu’au 3 octobre.