Français English

POUILLY-FUISSE 2015

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2015   2017  

Cépage

100 % Chardonnay.

Histoire

Entre Tournus et Mâcon, la France du Nord devient celle du midi. Au Moyen-Age, la frontière linguistique passait ici, la langue d’Oil cédant le pas à la langue d’Oc. C’est le Pays de Lamartine, arrosé par la Saône, composant un paysage vallonné. Le Mâconnais représente un rectangle de 50 kilomètres du Nord au Sud large d’une quinzaine de kilomètres. La vigne prospère dans les situations les plus chaudes entre 220 et 400 mètres d’altitude. Dans la région productrice des Pouilly, deux éperons calcaires, Solutré et Vergisson donnent un élan imprévu au paysage. Au pied de la roche de Solutré, qui fut occupée 35000 ans avant notre ère, des fouilles ont mis à jour un amoncellement d’ossement de chevaux sur près de 4 hectares et deux mètres d’épaisseur. L’appellation d’origine Contrôlée Pouilly Fuissé a été créée en 1936.

Origine

Les monts du Mâconnais se présentent comme un ensemble de chaînons orientés Nord/Nord-Est et Sud/Sud-Ouest, séparés par des failles parallèles. L’aire d’appellation s’étend sur 750 ha produisant 40.000 Hl de vin. Notre sélection porte sur des parcelles en coteaux autour de la commune de Fuissé.

Marnes et bancs calcaires du kimméridgien inférieur et moyen.

Vinification et élevage

- Rentrée en moût et en raisins
- Pressurage pneumatique long 
- Débourbage statique fermentation alcoolique en cuves acier inoxydable sous contrôle des températures (18 à 20°C) pour conserver un maximum de fruit
- Élevage sur lies fines 5 mois.

Notes de dégustation

Robe or aux reflets argentés.
Nez marqué par des arômes agrumes plus particulièrement de clémentine ainsi qu’une belle minéralité et de légères notes florales.
Attaque souple mais fraîche. L’acidité est très fondue et soutient subtilement les arômes d’amandes grillées et de zestes d’agrumes.

Accords mets et vins

Accompagne parfaitement poissons variés et viandes blanches grillées.

Service

14°C

Millésime : 2015

Le millésime débute après un hiver en dents de scie, plutôt doux au début, puis un peu plus rigoureux sur la fin. Ainsi, les premiers débourrements se font attendre et sont observés mi-avril. Le printemps reprend rapidement de la vigueur avec des températures douces et favorables à la croissance de la végétation. Les premières fleurs apparaissent début juin, la floraison se déroule sous les meilleurs auspices et on constate une avance de quelques jours par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Le mois de juillet débute par des températures caniculaires qui favorisent les phénomènes de contraintes hydriques dans les situations les plus sèches. Ainsi, il arrive que le stade fermeture de la grappe soit atteint bien que les baies n’aient pas une taille suffisante. Fin juillet, les symptômes de sècheresse sont de plus en plus fréquents sur feuilles et le développement de la végétation est ralenti. La véraison a lieu durant la première quinzaine d’août sous des températures de 2°C supérieures à la normale. Ces conditions climatiques sont néanmoins à l’origine d’un état sanitaire confortable et favorable à une maturation rapide. Malheureusement un violent orage de grêle s’est abattu sur le Chablisien dans la nuit du 1er septembre et a contraint une partie des vignerons à récolter les parcelles endommagées. La chaleur des dernières semaines de septembre a permis néanmoins de récolter des jus très qualitatifs. Les derniers raisins ont été pressés le 21 septembre et l’ensemble de la récolte est particulièrement équilibrée et prometteuse.