Français English

PETIT CHABLIS 2020

Les Petits Dieux

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2019   2020  

Cépage

100% Chardonnay. Rendement 50 Hl/Ha.

Histoire

Depuis presque 2000 ans, la vigne est cultivée à Chablis. Des statuettes celtes ont été retrouvées dans le village. Elles sont surnommées « les Petits Dieux ».

Si l'on retrouve des traces d'un village datant du Néolithique, les véritables origines de Chablis remontent à l'époque Romaine. Son nom proviendrait du terme «Caplum», «gué» en latin. La vigne s'y développa au IIIème siècle, après sa réhabilitation par l'empereur Probus. Le Serein, jouant un rôle important de régulateur climatique, a également permis l'acheminement des vins de Chablis vers Auxerre et la capitale, et de là, vers l'étranger et en particulier les Flandres et l'Angleterre.

Mais c'est au mouvement Cistercien que la vigne doit son véritable essor, l'abbaye de Pontigny étant toute proche. Le phylloxéra détruisit le vignoble à la fin du siècle dernier, ce qui explique l'implantation récente du cépage Chardonnay. Depuis 1970, on assiste à une expansion spectaculaire de la vigne grâce à l'abandon de la polyculture au profit de la viticulture, et à une efficace défense du vignoble contre les gelées de printemps

Origine

L'aire d'appellation Petit Chablis porte sur 1.550 ha, dont 500 ha environ sont cultivés à ce jour.

Les vignes sont cultivées sur les plateaux calcaires datant du Portlandien et des sols argileux du tertiaire.

Les raisins de Chardonnay à l'origine de cette cuvée proviennent de 2 secteurs sélectionnés pour leurs caractéristiques différentes et complémentaires : le plateau du "dessus des clos" qui confère une maturité très importante aux baies et une belle richesse en bouche et les plateaux du village de Beine qui apportent eux, la fraicheur et les arômes subtils d'agrumes et de fleurs blanches.

Vinification et élevage

- Vendange rentrée en moûts et raisins.
- Fermentation avec levures sélectionnées en cuves acier inoxydable sous contrôle des températures (18°C) pour conserver un maximum de fruit.
- Départ en fermentation malolactique 10 jours après fin des fermentations alcooliques avec fin de la fermentation malolactique à la fin novembre
- Élevage sur lies partielles durant 4 à 5 mois.

Notes de dégustation

Belle robe à l'or pâle et aux reflets verts.
Au nez, les notes sont intenses, sur la mandarine et les fleurs blanches.
La bouche laisse découvrir de plaisants arômes de fruits blancs et jaunes comme la pêche et une finale minérale bien ancrée dans son terroir.

Accords mets et vins

À déguster en apéritif tout simplement, accompagné de tapas ou d'amuses bouches salés. Il sera également parfait sur les poissons et crustacés, les cuisses de grenouilles ou une viande à la crème comme une blanquette de veau ou un poulet à la Gaston Gerard. Côté fromages, il se mariera parfaitement avec les chèvres et les brebis.

Service

Servir idéalement à une température d'environ 12-13°C.

Potentiel de garde

Ce vin peut être apprécié dès aujourd'hui ou être conservé en cave durant les 3 prochaines années.

Millésime : 2020

Les mesures sanitaires ont signé ces vendanges mais ne les ont pas empêchées ! Malgré la chaleur et la sécheresse qui ont historiquement marqué l’année, la qualité était au rendez-vous avec toutefois des rendements en baisse, en particulier sur les rouges aux volumes hétérogènes, mais aux beaux équilibres. Globalement l’acidité était présente, gage de vins de garde…

Des vendanges sous le signe des records :

- Record de précocité puisque les premiers raisins de Chablis sont arrivés le 24 août. Pour mémoire l’an dernier les premiers raisins arrivaient le 13 septembre !
- Record de chaleur avec des températures qui sont régulièrement montées au-dessus de 35°C. De nombreux viticulteurs ont vendangé la nuit pour assurer une qualité de jus optimale.
 - Record d’apports de raisins car nous avons pressé l’équivalent de plus de 40 hectares.
 - Records de vieilles vignes avec plus de 50 hectares de vignes âgées de 40 à 55 ans dont des parcelles de Chablis datant de 1934 et des parcelles d’aligoté de 1929 !
- Record de désinfection pour protéger l’ensemble du personnel et tous les viticulteurs contre la propagation du virus.


Premières dégustations, les commentaires de Lucie Depuydt :
 
« Les acidités sont parfaites pour nos équilibres. Les fermentations se déroulent très bien, nous avons rentré des raisins avec des teneurs en sucre raisonnables (contrairement aux deux dernières années) et les levures naturellement présentes ou sélectionnées semblent apprécier. Plus des 95% des cuves ont terminé leur fermentation alcoolique.
Les Chablis présentent des arômes intenses de pamplemousse rose et de poire.
Nous avons entonné en fûts de chêne les premiers crus et les grands crus, avec de nombreux fûts de 450 et 500 litres qui contribuent beaucoup à la finesse et à l’élégance.
Les fermentations malolactiques apporteront de la rondeur et beaucoup de complexité à nos vins. »